Ma meilleure astuce pour appliquer mes bonnes résolutions

Ma meilleure astuce pour appliquer mes bonnes résolutions

L’article que je vous présente ici est écrit dans le cadre de l’Evènement inter-blogueurs organisé par le blog : « Devenez meilleur » Le développement personnel pour les gens intelligents d’Olivier Roland.  Ce n’est pas la première fois que je participe à un événement inter-blogueurs avec Olivier Roland, je l’avais déjà fait pour un article « L’Art qui me rend zen » dans mon blog verreetmatiere.com. Aujourd’hui, c’est toujours avec plaisir que  je participe en vous présentant cet article ayant pour thème: « Ma meilleure astuce pour appliquer mes bonnes résolutions » dans mon blog positionreussite.com

Si cet article vous plait, rendez vous à la fin de l’article et cliquez sur « JE VOTE ».

 

« Ma meilleure astuce pour appliquer mes bonnes résolutions”

 

Qu’est ce qui vous fait vibrer dans la vie ?  Quel nouveau projet se dessine à l’horizon pour vous ? 

Voici des questions d’actualité pour qui veut prendre de bonnes résolutions en chaque début d’ année.

Malheureusement, les statistiques montrent que les résolutions ne suffisent pas et qu’au bout de quelques jours, voir quelques mois pour les plus courageux,  les nouveaux projets sont enfouis dans la routine de la vie quotidienne.

Rendez vous compte : 90% des résolutions prises ne sont jamais réalisés !

De bonnes idées ? Oui des foules de gens en ont sûrement !….. mais peu nombreux sont ceux qui mènent jusqu’au bout ce qu’ils avaient eu comme  «  vision » de départ.

Pourquoi cela ? et quelle est la meilleure solution pour s’en sortir

Si vous questionnez la plupart et leur demandez pourquoi ils ne sont pas allés au bout de leur projet et n’ont pas appliqués leurs bonnes résolutions, ils vont vous donnez différentes réponses :

Je n’avais pas l’argent, j’ai manqué de temps, je ne le sentais pas, je ne suis pas prêt, j’attends la motivation, je ne suis pas assez formé, c’est de la faute aux autres, la faute de cette société, ……etc…..

Beaucoup de raisons !, en fait, j’allais dire : de prétextes pour abandonner !

Mais si l’on y regarde de plus près :

  • Ce n’est pas le temps le responsable : Allons, vous êtes bien placé pour savoir que lorsque vous voulez passer du temps à quelque chose qui vous plait, vous y passez un bon moment au détriment d’une autre chose qui ne sera pas faite. Tant pis !

La notion de temps est quelque chose de relatif et de très personnel,

Quand on est passionné, le temps, on le trouve. Notre action devient alors prioritaire. Le temps prend une véritable valeur. Il n’est pas inépuisable, mais il est optimisé en fonction de nos choix.Et puis, le « bon moment » ne se trouvera jamais : Si j’attends toujours le bon moment, je vais finir par rater le coche !

  • Ce n’est pas le manque d’argent qui est responsable: De grandes causes ont été réalisées sans argent au départ. Les exemples de personnes qui ont démarrées en partant de « zéro » pour bâtir un empire sont fréquentes et le contraire également, lorsque l’on voit une personne qui a « tout pour réussir » et ne fait rien.

D’autres ont réussi avant vous, c’est possible ! Certains étaient dans des conditions plus difficiles encore, mais y sont arrivés tout de même.

Commencez votre projet !  l’argent et les opportunités viendront ensuite.

De plus, nous sommes dans une époque où les choses sont facilitées et mises à la portée de tous. Si on le veut, on le peut !

  • Ce n’est pas le manque de connaissance qui est responsable : Vous manquez de compétences ?, vous vous formerez au fur et à mesure. Personne n’est parfait du jour au lendemain.

D’ailleurs, la perfection n’existe pas et si on la recherche,  on ne fera plus jamais rien. Je suis tombée moi-même dans ce puit sans fond ! je finissais par penser qu’il me faudrait un bac + 8 dans chaque domaine avant de pouvoir faire quelque chose ! Heureusement que je fais partie des rebelles intelligents !

D’un autre côté, mon expérience m’a montrée que ce n’est pas parce que l’on est expert dans un domaine précis qu’on va réussir un projet. Surtout, c’est en réalisant votre projet, que vous développerez immanquablement votre expertise.

En fait tous les arguments énumérés sont de fausses croyances qui nous bloquent et nous empêchent d’avancer.

Projeter à l’extérieur la cause de tous nos problèmes, c’est souvent une réaction plus facile pour nous, permettant de nous protéger plutôt que de dire la vérité.

 

Quelle vérité ? : 

Qu’ il s’agit surtout d’un problème émotionnel que l’on n’arrive pas à surmonter.

Eh oui ! …   Si vous n’arrivez pas à réaliser un projet qui vous tient à cœur depuis longtemps et que vous renvoyez régulièrement à plus tard toutes vos résolutions en incriminant l’extérieur,

alarme !……….

C’est qu’il y a « anguille sous roche » :

vous êtes en train de vous protéger d’une émotion qui vous trouble.

Vous avez PEUR ! et vous manquez de confiance en vous.

 

« Un jour….    est une maladie qui emportera vos rêves dans votre tombe avec vous. »

                                                                          La semaine de 4 heures Timothy Ferriss

  • « Il faut, je dois…tu devrais ……parce que, …. c’est comme ca…., il faut s’y faire….On n’y peut rien. »……, ne sont que des excuses pour nous empêcher d’agir et nous donner bonne conscience.

Derrière ses excuses, de nombreuses peurs se cachent. Et comme ces émotions nous submergent, on cherche à gagner du temps pour ne pas y faire face.

 

La peur du changement est la principale résistance au bonheur

En suis-je capable ?, vais-je y arriver ?, oui, mais…. ?. et si……. ?

Peur de l’inconnu, peur de l’échec, peur du regard de l’autre, peur du travail que cela va engendrer, peur de l’imperfection, peur de ne pas être à la hauteur, et paradoxe, …..….. Peur de réussir !…

C’est quand même bien le comble !……

Le blocage est  une réaction inconsciente qui se comprend. ..Comme nous bloquons nos actions par peurs,  pour nous protéger, le cercle vicieux s’enclenche, on ne pourra qu’échouer dans nos entreprises.

Alors quelle est la solution ?

Quelle est la meilleure astuce pour appliquer enfin nos bonnes résolutions ?

Au lieu de fuir la responsabilité de ce que nous ressentons en rejetant la faute sur quelque chose ou sur une autre personne, soyons conscient de notre véritable responsabilité en  « choisissant » vraiment ce que nous voulons faire de notre vie.

 

Nous sommes acteur, actrice de notre vie

Parce que justement nous avons le choix !

le choix d’agir.

 

Et si je vous disais que la première étape pour arrêter

 la procrastination c’est d’apprendre à faire des choix et d’agir ?

« Ta peur doit nommer avant de pouvoir la chasser »

Yoda Star Wars : l’Empire contre attaque

 

Et vous, Quelles sont vos peurs cachées ?….

Et que feriez vous si vous n’aviez plus peur ? :

_____ ? ____________________? ____________________? ___________

J’ai laissé cette ligne symbolique ci dessus pour que vous puissiez y répondre….

Si vous êtes courageux, écrivez sur une feuille les réponses qui vous passent par la tête. Ecouter ce que vous dit votre peur de vous-même, prenez en conscience sincèrement, sans vous raconter d’histoires ou d’excuses toutes faites.

Chaque peur peut en effet vous renseigner sur un besoin profond que vous désirez satisfaire.

Les psychologues parlent de 14 besoins fondamentaux recherchés par l’être humain, ils nous apprennent que lorsqu’il y a une émotion de peur ou de colère par exemple, c’est qu’un ou plusieurs de nos besoins fondamentaux ne sont pas respectés.

Ces besoins sont des nécessités vitales pour l’être humain et 5 grands domaines sont concernés : l’aspect physique, la sécurité,  l’appartenance, l’estime de soi et l’accomplissement….

L’observation de toutes nos émotions en conscience peut nous permettre d’avancer. Si vous êtes capable d’identifier vos peurs et les besoins qui ne sont pas respectés dans une situation de blocage, vous pourrez mieux vous connaître, vous respecter et prendre de meilleures décisions.

Au contraire, si j’écoute ces peurs au détriment de mes besoins fondamentaux, je ne fais rien, je vais progressivement me dévaloriser et perdre confiance.

« Rien ne vous emprisonne excepté vos pensées, rien ne vous limite excepté vos peurs, rien ne vous contrôle excepté vos croyances » Marianne Williamson

Décidément, la tradition populaire dit vrai !

« la peur n’évite pas le danger ! »

 

Quelle est ma meilleure astuce alors ?

Le meilleur moyen de prendre ses résolutions et d’affronter ses peurs c’est :

d’avoir peur !

 Oui, mais d’agir quand même !

et d’être plus rusé que la peur !

Eh oui, le remède miracle, c’est l’ACTION !

Et c’est par l’action à petite dose régulière qu’on va y remédier.

Pas de progrès sans action,

Chaque petite action que vous ferez pour votre projet vous rapprochera de votre but.

Aussi chaque jour, je consacre un moment à mon projet. Et cela même si je travaille à autre chose dans la journée.

Je vais diviser mon projet qui semble insurmontable, en petites tâches plus faciles à réaliser progressivement. En fait si je démarre par des résolutions symboliques de nouvelle année, c’est toute mon année entière qui est faite de résolutions régulières puisque chaque matin j’oriente volontairement mon esprit vers une des petites tâches que je choisis de faire en conscience.

Je me fais un tableau d’objectifs pour l’année, et un planning journalier de petites réalisations qui me rapprochent chaque jour de ma victoire. Je mesure mes progrès régulièrement sur ce tableau. Si cela vous semble difficile, je vous invite à aller voir l’article  : Mon tableau d’objectifs  sur le blog d’Olivier Roland « Devenez Meilleur ».

Le cerveau a tendance à choisir ce qui lui semble le plus facile, surtout si vous lui donnez bonne conscience, il optera pour les plaisirs immédiats et faciles.  Votre planning de petites tâches va rendre chaque étape plus facile, vous verrez alors les difficultés s’amoindrir. Vous allez pouvoir ainsi vous améliorer et vous préparer à de plus grandes choses par la suite, vous pourrez remporter des victoires successives sans vous en apercevoir. Vous gagnerez en confiance en vous même.

« Même pas peur……… ! »

                                                                                          expression enfantine devenue populaire

Le proverbe ne dit-il pas :

« c’est en forgeant qu’on devient forgeron ».

« Le secret pour avancer, c’est de commencer. ….. » Mark Twain

« Un voyage de 1000 km commence par un premier pas ! » Dalaï Lama

Comme vous le voyez, les citations ne manquent pas ! mais celle que je préfère et qui résonne très fort en moi, c’est la suivante :

Ce n’est pas parce que c’est difficile que je n’ose pas, mais parce que je n’ose pas que c’est difficile !

Cette citation de Sénèque montre que le problème n’est pas nouveau !…. et explique que c’est notre perception des choses et du monde qui nous entoure qui nous fait croire qu’on ne réussira pas. Il n’y a plus qu’à OSER !

Et oui ! nous sommes, si nous n’y prenons pas garde, notre propre bourreau ! Osons pour devenir libre et épanouit dans notre vie.

 

Si mon article vous a plu merci de voter pour lui.
Cliquez sur : «  Je Vote »

JE VOTE :

Cliquez ici pour voter pour mon article si vous l’aimez !

Merci d’être arrivé jusqu’ici par votre lecture ! Laissez moi des commentaires, mon article ne demande qu’à être enrichi de vos remarques et vos témoignages !

Evènement interblogueurs : Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions

 

 

Ce contenu a été publié dans Développement personnel. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *